Les papillons des Monts d'Arrée 2 - Horizons Bretons

Aller au contenu

Menu principal :

Les papillons des Monts d'Arrée 2

Les papillons de Bretagne

Pages 1  2


L‘Amaryllis (Pyronia tithonus).

Lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae à la sous-famille des Satyrinae et au genre Pyronia.
L'Amaryllis ou Satyre tithon ou Titon est un papillon de taille moyenne de couleur orange vif sur le dessus des ailes avec une épaisse bordure brun foncé et à l'apex des antérieures un ocelle doublement pupillé de blanc. Le dimorphisme sexuel est léger. Le mâle a une bande androcomiale, une épaisse tache
oblique en travers de l'aile antérieure.
L'Amaryllis vole en une génération de juillet à septembre. Elle hiverne au stade de chenille. Les chenilles sont vert pâle ou marron clair.
L'Amaryllis est présente au Maroc, dans le centre et le sud de l'Europe (toute l'Europe non nordique), en Turquie, en Asie Mineure et au Caucase.
L'Amaryllis est présente dans tous les départements de la France métropolitaine.


Le tristan. (Aphantopus hyperantus)

C'est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae, à la tribu des Satyrini et au genre Aphantopus dont il est le seul représentant en Europe.
Ce papillon a fait l'objet d'études sur ses déplacements, qui ont conclu qu'il avait besoin de corridors écologiques spécifiques.

Il vole souvent avec le Myrtil (Maniola jurtina) dont les ailes sont d'une couleur proche de celles du Tristan.
Le Tristan est brun avec un certain dimorphisme sexuel : recto brun fuligineux chez la femelle, plus foncé, parfois presque noir, chez le mâle. Des petits ocelles noirs apparaissent plus ou moins au recto, ils sont parfois absents chez le mâle, mais des ocelles noirs cernés de jaune et pupillés de blanc en nombre variable ressortent bien au verso. Ces ocelles ont probablement un rôle contre la prédation.
La chenille est de couleur crème avec des raies plus ou moins brunes.
Elle hiverne puis termine sa croissance au printemps. La chrysalide du Tristan est de couleur brun rosâtre. La période de vol des adultes va de début juin à fin août.


Le Myrtil (Maniola jurtina).

C'est un papillon appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Satyrinae, à la tribu des Satyrini et au genre Maniola.
Ce papillon présente un dimorphisme sexuel, le dessus du mâle est uniformément marron clair avec un ocelle noir centré de blanc à l'apex de l'aile antérieure, alors que la femelle présente une plage fauve plus ou moins étendue autour de cet ocelle. Le revers présente aux antérieures de couleur ocre bordé de beige foncé le même ocelle à l'apex, alors que les postérieures sont de couleur grisâtre à marron avec une bande plus ou moins orange chez la femelle.
Il hiberne sous forme de chenille dans la végétation au niveau du sol.
Il vole en une génération, de fin mai à septembre, avec une date d'émergence variable suivant le lieu de résidence (mi-avril au sud du Portugal, mi-juin en Écosse et en Scandinavie)

Mâles

Femelles



Le Fadet commun ou Procris (Coenonympha pamphilus).

C'est un papillon paléarctique appartenant à la famille des Nmphalidae à la sous-famille des Satyrinae et au genre Coenonympha.
Ce petit papillon de couleur ocre clair à marron clair présente d'importantes variations suivant les sous-espèces et les colonies. Le dessus, ocre présente un ocelle noir cerclé de clair et centré par un point blanc à l'apex des antérieures. Il peut, dans certaines variations, présenter une bordure foncée.
Le revers aux antérieures généralement de couleur ocre présente le même ocelle à l'apex, alors que les postérieures de couleur grisâtre à marron présentent une ligne d'ocelles vestigiaux très réduits ou absents.
Il hiverne à l'état de chenille, et ce sont des chenilles de toutes les générations qui peuvent hiverner.
Il vole en plusieurs générations, de février à novembre, leur nombre et la date d'émergence varient suivant la localisation de sa résidence.



Le Citron (Gonepteryx rhamni).

C'est un insecte lépidoptère de la famille des Pieridae, de la sous-famille des Coliadinae et du genre Gonepteryx.
Le Citron est présent dans toute la France métropolitaine depuis le paléolithique.
Il est très facile de le confondre avec le Citron de Provence et la Farineuse dans leur aire de répartition commune.
Les autres piéridés jaunes ont des ailes à bords arrondis alors que celles du Citron sont en forme de feuille.
Le Citron a une envergure variable, de 25 à 55 mm (le plus souvent 40 à 45), des ailes découpées en forme de feuille, jaune citron chez le mâle, jaune clair tirant sur le verdâtre chez la femelle. Un point discoïdal brun marque chaque aile sur le revers, alors que c'est un petit point rouge sur le recto.
Si on les dérange ou les capture, ils tombent dans un état cataleptique de mort apparente.
Pondus au début du printemps, les œufs jaunes à vert clair éclosent pour donner des chenilles vertes qui se nymphosent puis l'imago émerge vers juin-juillet.
Le Citron hiverne à l'automne puis vole à nouveau dès les premiers jours de soleil. C'est l'un des papillons à la plus grande longévité à l'état d'imago.
On le voit dès le début du printemps, voltigeant partout où croissent les plantes (bourdaine, nerprun) dont se nourrissent les chenilles. Une seconde émergence, partielle, peut être observée en août et en septembre, surtout en Afrique du Nord et dans le sud de l'Europe.


Le Souci (Colias croceus ou Colias crocea).
(sous réserve)

C'est un insecte lépidoptère de la famille des Pieridae, de la sous-famille des Coliadinae et du genre Colias.
Posé ailes repliées il n'est souvent pas possible de le distinguer du Fluoré Colias alfacariensis ou du Soufré Colias hyale.
Les Soucis ont un vol est très rapide et ils se posent toujours ailes fermées.

Leur envergure varie 35 à 50 mm avec un verso jaune orangé bordé de noir marqué d'une une noire sur l'aile antérieure.
Le revers est jaune d'or avec des taches noires sur l'aile antérieure.
Le Souci hiverne sous forme de chenille.
Il vole d'avril à octobre en plusieurs générations.
Les œufs jaune clair qui deviennent roses éclosent vite et donnent des chenilles vertes à polis blanchâtres ornées d'une bande blanche à points orange et noirs sur le côté. L'été elles se chrysalident en un mois.
La chrysalide est elle aussi vert vif avec une raie jaune.

Pages 1  2

Retourner au contenu | Retourner au menu