Présentation. - Horizons Bretons

Aller au contenu

Menu principal :

Présentation.

Le lac du Drennec.

page 1

Le lac du Drennec

Situé sur les communes de Sizun et Commana, le lac du Drennec est une vaste retenue d'eau de 113 ha, de 8,7 millions de m3, et de 20m de profondeur maximale et 8 km de rive.

Au centre du Finistère, il fait partie du Parc Naturel Régional d'Armorique. A proximité   des communes de Saint Cadou, Commana et de Sizun, il bénéficie d’un classement en première catégorie pour la pêche à la truite (truite Fario et truite Arc-en-ciel). C’est aussi  un endroit privilégié pour observer de nombreux oiseaux migrateurs.


Oasis de fraîcheur au cœur des Monts d’Arrée, grâce aux collines boisées qui l’entourent. Des aménagements permettent la baignade, la pratique d’activités nautiques et 2 plages de sable fin pour la pratique de la natation.

Le lac du Drennec offre également un très beau parcours balisé de 7.5 km qui permet de faire le tour du lac, et un observatoire d'oiseaux migrateurs pour les ornithologues amateurs et confirmés.

Une multitude d'essences s'offrent au regard : frêne, peuplier, charme, merisier... Sans oublier les épicéas de Sitka, (d'origine Canadienne) des Monts d'Arrée.

Ces plantations, vivement encouragées par les pouvoirs publics à l'époque, ont eu l'inconvénient d'acidifier davantage un sol déjà acide naturellement et de modifier les paysages. Elles sont parvenues à maturité et régressent désormais en raison des coupes de bois pratiquées.

Sur les rives poussent également des iris, potamots, sagittaires, mille pertuis des marais, morelle douce, menthe aquatique... La faune est tout aussi variée. Rainette rousse, héron, canards siffleur, cormoran, martin pêcheur...

Le lac du Drennec est alimenté en partie par l'Élorn et le Mougau. Créé en 1981, il approvisionne en eau une partie du Finistère nord, dont Brest métropole océane, Landerneau et Landivisiau. Le barrage et les rives du lac sont gérés par le Syndicat de Bassin de l'Élorn (Établissement public territorial de bassin). Depuis décembre 2009, la retenue du barrage est équipée de turbines pour la production d'électricité.

Retourner au contenu | Retourner au menu