Arbres. Arbustes 3 - Horizons Bretons

Aller au contenu

Menu principal :

Arbres. Arbustes 3

Pleyber Christ.

Pages 1  2  3  4

Rhus

Rhus est un genre d’arbres ou d’arbustes communément appelés sumacs en France ou simmecks par les Libanais. Il appartient à la famille des Anacardiacées. Il est composé d’environ 125 espèces présentes dans les régions chaudes et tempérées sauf pour le "vinaigrier" originaire d’Amérique du Nord.

Photo prise le 22/07/2011.

Le saviez-vous ?
Certaines boissons comme les limonades utilisent le goût acidulé de ses fruits.
mais...
attention !
Tous les RHUS sont, à des degrés divers, vénéneux. Le produit toxique se retrouve jusque dans le pollen, provoquant ophtalmie et conjonctivite . Le contact de la feuille produit une rougeur et un gonflement de la partie atteinte, avec d’intolérables chatouillements et de vraies brûlures. Douleurs articulaires , courbatures, soif, fièvre et à une grande agitation. Que de maux pour un si bel arbuste...


Carpinus betulus ou charme commun.

Son feuillage marescent, les feuilles sèchent et restent accrochées aux rameaux pendant l’hiver.
Le saviez vous ?
Le bois de charme,  appelé parfois Charmille, est un des bois les plus durs, il était utilisé par les Romains pour leurs chars, et par les pionniers américains pour les jougs des bœufs.



Noisetier. Corylus L

Le noisetier (Corylus L.), anciennement appelé coudrier, est un genre d'arbre et d'arbuste de la famille des Bétulacées (sous-famille des Coryloïdées) des régions tempérées de l'hémisphère nord. Son fruit s'appelle la noisette.

Photos prises le 06/10/2011.

Photo prise le 23/06/2012.

Photos prises le 14/07/2012.

Le saviez vous?
Le noisetier serait une des rares espèces de l'ère secondaire (- 70 millions d'années) à avoir survécu jusqu'à nos jours.
Jadis, le Corylus, était considéré comme une plante magique associée à la magie blanche.
De tout temps le coudrier apparaît dans la littérature si l'on s'en réfère notamment à Virgile : il est dit dans les Bucoliques que les coudriers et les fleuves ont été témoins de la douleur des nymphes occasionnée par la mort de Daphnis. Par ailleurs, dans Tristan et Iseut, l'amour existe à la seule condition que le coudrier puisse s'enlacer au chèvrefeuille. Dans le cas contraire, les deux dépérissent. Le coudrier a toujours été source d'histoires magiques. Il était utilisé pour des incantations par les druides. Il a aussi été utilisé par les sourciers et les chercheurs d'or.
Selon la légende le noisetier était utilisé par les sorcières pour fabriquer leur balai.


Berbéris darwini  (Epine vinette de Darwin)

Berberis darwinii, parfois appelée épine-vinette de Darwin, est une plante arbustive originaire d'Amérique du sud (Argentine, Chili, Andes) et appartient à la famille des Berberidaceae. Il est utilisé en Europe comme plante ornementale du fait de son feuillage persistant.

De petites baies rouges (comestibles mais très acides) apparaissent peu après la floraison de janvier à mars qui elle-même fait de petites fleurs hermaphrodites orangées très décoratives.



Glycine. (Wisteria)

Le genre Wisteria est un genre de plantes ligneuses et grimpantes de la famille des Fabaceae. Ses espèces sont appelées des « glycines ». Certaines d'entre elles cultivées comme plantes ornementales en raison de leurs grappes de fleurs printanières et de leurs épais feuillages.
A ne pas confondre avec Glycine max, le soja jaune cultivée pour ses graines oléagineuses qui fournissent la deuxième huile alimentaire consommée dans le monde.
Ne pas confondre non plus avec l'acide aminé .



Rhododendron et Azalée.

C'est un genre d' arbre à fleurs appartenant à la famille des Éricacées, regroupant des plantes communément appelées rhododendrons et azalées.
Les azalées persistantes appartiennent aux sous-genres Azaleastrum et Tsutsusi. Les azalées caduques au sous-genre Pentanthera.
Les rhododendrons arbustifs appartiennent au sous-genre Hymenanthes (qui comprend les espèces sans écailles, ou élépidotes), Rhododendron (qui comprend les espèces avec écailles, ou lépidotes) et Therorhodion. Les deux autres comprennent des cas particuliers. Ces sous-genres sont généralement peu ou pas fertiles entre eux.
C'est au naturaliste Carl von Linné que l'on doit la dénomination de Rhododendron.


Les rhododendrons nains (lépidotes) ne dépassent pas 1 m. de hauteur, et sont des plantes idéales pour la rocaille.

Les rhododendrons dits géants sont des arbres pouvant atteindre quinze mètres de hauteur. On les trouve principalement dans les pays himalayens : Népal, Sikkim, Bhutan. Au Népal les arbres sont de très grande hauteur : jusqu'à trente mètres.



Acacia de constantinople. (Albizia julibrissin)

Arbre à soie ou Mimosa de Constantinople  est un arbre à feuillage caduc de la famille des Fabacées. Il est originaire d'Asie de l'Est et du Sud, mais il a été répandu par l'homme sur presque tous les continents.
Les fleurs de l'Albizia julibrissin sont butinées pour leur nectar par les abeilles, les papillons et les oiseaux-mouches (celon la région). Les graines peuvent éventuellement être consommées par les oiseaux ou les écureuils. Le feuillage est parfois consommé par des herbivores sauvages tels que les Cervidae. Des études ont montré que les feuilles ont une composition chimique et une digestibilité proche de celles de la luzerne (Medicago sativa), mais il semble en réalité que les animaux aient peu d'appétence pour cette nourriture et ont tendance à choisir d'autres ressources si elles sont disponibles



Arbousier commun (Arbutus unedo)

L'Arbousier commun, fraisier en arbre ou arbre à fraises, est une espèce d'arbustes ou de petits arbres de la famille des Ericaceae, répandus dans le Midi de la France et en Corse.
La facultée d'adaptation des plantes est étonnante, celui-çi pousse en Bretagne nord, dans la région de Morlaix.
Comme quoi, nous avons du soleil aussi chez nous entre deux averses!

L'écorce brun rouge est diurétique. En décoction, sa racine est utilisée contre l'hypertension. On lui attribue des propriétés anti-inflammatoires, il est également efficace contre les rhumatismes. Les feuilles, l'écorce et le fruit sont réputés astringents, et efficaces pour stopper la diarrhée (pris en décoction).
Le fruit peut être consommé cru, être utilisé pour la confection de confitures et de pâtisseries, ou fermenté pour produire une boisson alcoolisée. Il possède une très légère toxicité : consommé cru en trop grande quantité, il peut induire des coliques bénignes et des vomissements.
Les feuilles se récoltent à l'automne, le bois et la racine peuvent l'être à la même époque ou au printemps



Cet arbrisseau du Midi, à feuilles persistantes, était une plante sacrée chez les Anciens qui l'associaient à la mort et à l'immortalité et le déposaient rituellement sur les cercueils.
"On s'empresse de tresser les claies d'un brancard flexible avec des branches d'arbousier et de chêne et on dresse un lit funèbre ombragé de verdure", écrit Virgile décrivant les obsèques de Pallas, compagnon d'Enée
Les pouvoirs de protection de l'arbousier ont encore cours dans les pays arabes : les Berbères d'Afrique du Nord en plantent pour éloigner les démons et se servent parfois des branches de l'arbrisseau dans les exorcismes.


Légende et recette.



Leycesteria formosa

L'arbre aux faisans ou le chèvrefeuille de l'Himalaya - Leycesteria formosa - est un arbuste originaire d'Asie de la famille des Caprifoliacées.
C'est un arbustes caduc, aux feuilles opposées, pouvant atteindre deux mètres de haut pour un étalement d'un mètre environ. Il se resème facilement et se bouture tout autant durant l'été à mi-ombre. Les fleurs sont hermaphrodites, régulières et gamopétales.
Une utilisation alimentaire des fruits est signalée.
Le bois peut aussi servir à la confection d'instruments type flûtes, sifflets.
Mais la principale utilisation est ornementale.



Clématite.

Les Clématites (Clematis) forment un genre de la famille des renonculacées. Il comprend environ 300 espèces de vivaces herbacées à souche ligneuse et de plantes grimpantes, semi-ligneuses, persistantes ou caduques.
Il existe plus de 400 cultivars, généralement à grandes fleurs. Du fait de la diversité des espèces : vivaces herbacées de petites tailles, arbustes grimpants ou étalés, plantes grimpantes atteignant de 10 à 15 mètres de hauteur, l'aspect des clématites varie considérablement.


Clématite 'montana mayleen'




Clématite bleue 'the président'




clématite blanche



Cognassier du Japon (Chaenomeles japonica).

Le Cognassier du Japon, est une plante de la famille des Rosacées, croissant à l'état sauvage au Japon.
En Europe (comme dans de nombreuses régions d'Asie et d'Amérique), il est utilisé comme arbuste ornemental donnant entre février et avril une magnifique floraison rouge vif. Dans les Pays Baltes, il est cultivé pour ses fruits.
C'est avant tout un arbuste d'ornement, pouvant être planté isolé, en haie ornementale ou défensive ainsi que palissé contre un mur. Il donne plus de fleurs au soleil mais supporte bien la mi-ombre. Très rustique (jusqu'à -25 °C), il s’accommode de tous les types de sols.
Les fruits sont comestibles lorsqu'ils sont cuits, utilisés en confiture ou en liqueur.
Les cognassiers du Japon sont bien adaptés pour faire des bonsaï. Le petit cultivar 'Hime' devient assez ramifié dès son jeune âge et donne de petites fleurs rouge intense.



Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea)

Le cornouiller sanguin (Cornus sanguinea) est un arbuste à feuilles caduques de la famille des cornacées. Il est parfois appelé bois puant, bois punais, cornouiller femelle, olivier de Normandie, puègne blanche, sanguin ou sanguine.
Il doit son nom à la teinte rouge sang de ses feuilles à la fin de l'été. Les jeunes branches exposées à la lumière du soleil prennent également une couleur rouge brillant. Ce phénomène est dû à la présence d'un pigment de la famille des anthocyanes.
Les tiges de l'année, autrefois employées couramment en vannerie, le sont encore dans certaines régions (Perche, Bourgogne, Alsace).
Attention!
Les fruits et les feuilles contiennent de l'aucubine et des tanins qui, suite à leur ingestion en grande quantité, peuvent causer des gastro-entérites



Erables.

Les érables sont des arbres et des arbustes du genre Acer appartenant désormais à la famille des Sapindacées (et autrefois à celle des Acéracées), dans l'ordre des Sapindales.

Parmi les érables, on trouve des espèces utilisées pour la production du sirop d'érable en Amérique du Nord.
La feuille d'érable (Acer saccharum) figure sur le drapeau du Canada sous la forme d'une figure stylisée à onze pointes.
Au Japon, on apprécie particulièrement l'érable du Japon et, chaque automne, les Japonais vont admirer leurs couleurs flamboyantes pendant la période qu'ils appellent  "momijigari " (Litéralement "chasse aux feuilles rouges").

L'érable est utilisé dans le domaine du skateboard pour la réalisation de planches.
L'érable sert en outre à la lutherie (manche ou touche de guitare, fagott et autres instruments).


légende du sirop d'érable.

Dans la mythologie grecque, l'Érable est dédié à Phobos, dieu de l'Épouvante, fils d'Arès, dieu de la guerre et frère de Deimos, dieu de la frayeur.
L'Illiade rapporte que le cheval de Troie fut fabriqué en Érable. Dans l'astrologie celtique, l'érable représente quelqu'un de débordant d'imagination et d'originalité, timide et réservé.
Dans le folklore français, les noces d'érable symbolisent les 58 ans de mariage.




Grevillea.

Grevillea est un genre d'environ 360 espèces d'angiospermes vivaces de la famille des Proteaceae, originaire d'Australie, de Nouvelle-Guinée, de Nouvelle-Calédonie et du Sulawesi. La taille de ces espèces va du buisson rabougri de moins de 50 centimètres de haut à l'arbre de 35 mètres.


Groseillier à fleurs. (Ribes sanguineum)

Le Cassis-fleur, Groseillier sanguin ou Groseillier à fleurs  est une espèce du genre Ribes qui contient tous les Groseilliers.
Originaire de l'Ouest des États-Unis, le groseillier à fleur est cultivé aussi en Europe à des fins ornementales.



Troène. commun (Ligustrum vulgare).


Le Troène commun est un arbuste à feuillage semi-caduc de la famille des Oleaceae. Son feuillage est persistant. Il est très employé pour faire des haies, en raison de sa rusticité, et du fait qu'il supporte très bien des tailles répétées plusieurs fois par an.

Attention!
Son pollen peut être allergène pour certaines personnes qui y sont sensibles. Son fruit est toxique.
Cette plante est supposée mortelle pour les chevaux, la mort surviendrait quelques heures après l'ingestion.
La littérature cite un cas de moutons mortellement empoisonnés après avoir mangé des branches coupées provenant d'une espèce de troène apparentée (Ligustrum ovalifolium) plantée dans une haie.
Il n'existe aucun antidote. La toxine contenue dans les graines n'a pas été identifiée.

Ses rameaux flexibles étaient ou sont encore utilisés par les vanniers.
Son bois homogène, blanc, dur, souple et relativement durable est utilisé en tournerie.
Son écorce a servi à produire des colorants (teinture jaune).
De son fruit on tirait une couleur noire ou une encre violacée, qui a servi de colorant pour foncer le vin. On en fait une couleur noire et un bleu turquin dont les Teinturiers se servent,
"On en fait une couleur noire & un bleu turquin dont les Teinturiers se servent, & surtout les enlumineurs d'estampes; on en peut faire d'assez bonne encre, & les frélateurs les emploient quelquefois pour donner de la couleur au vin, mais fort aux dépens du goût " .
On a dans le passé fait aussi quelque usage en médecine de la feuille et de la fleur de cet arbrisseau, qui sont détersives, astringentes et antiseptiques ».
Le bois du troène a été employé pour faire des perches de vigne.
On en a fait du charbon de bois utilisé pour faire de la poudre à canon

Pages 1  2  3  4

Retourner au contenu | Retourner au menu