Invertébrés. - Horizons Bretons

Aller au contenu

Menu principal :

Invertébrés.

Pleyber Christ.



Pages 1   

Le "Carpocapse des châtaignes" ou "ver de la châtaigne" Cydia splendana.


Ha! Les belles balades dans la fraîcheur automnales pour ramasser les châtaignes que l'on fait grillées sur le feu le soir, bien au chaud chez soi.

Tout serait parfait sans les vers qui contaminent parfois plus de 50 % des châtaignes. Ce sont, dans nos régions, les chenilles d'un papillon nocturne, le carpocapse de la châtaigne, cousin du ver de la pomme et tout aussi casse-pieds que lui.
Un p'tit trou et puis s'en vont

La contamination a lieu d'août à mi-septembre. Les femelles qui sortent de terre en juillet pondent sur l'envers des feuilles proches des bogues. Dix jours plus tard, les oeufs éclosent et les jeunes chenilles pénètrent dans les bogues puis dans les jeunes châtaignes tendres. Elles en ressortent quarante jours plus tard par un trou de 1,5 mm et se laissent alors tomber au sol pour hiverner dans la terre. Chaque chenille (ver) n'attaque qu'une châtaigne (elle ne passe pas d'une châtaigne à une autre) et il n'y a qu'une seule génération par an. Les premières bogues tombées sont souvent les plus véreuses.
Contre le ver, il n'existe aucun remède autorisé pour les jardins. Les châtaignes qui présentent un trou ne contiennent plus de vers, le trou visible étant celui de sortie de la chenille. Jetez-les sur le tas de compost avec les bogues.

ver de terre.

Le sous-ordre des Lumbricina ou Lombrics, sous-division de l'ordre des Haplotaxida des annélides, regroupe l'ensemble des vers de terre, soient 13 familles et plus de 5 000 espèces décrites (et de très nombreuses non encore connues, surtout dans les régions tropicales).
Le ver de terre, aussi appelé lombric est un animal fouisseur. Son activité et son écologie en font un acteur majeur dans la structuration des sols. C'est une vraie usine à compost.
Fabrication d'un composteur.



Orvet.

Anguis fragilis, l’orvet commun, est un lézard apode (sans pattes) qui fréquente communément les sous-bois et les jardins. Il est de petite taille, entre 30 et 40 cm, se déplace très lentement, la queue est tronquée, courte, et il s’en sépare en cas de danger (donc ne pas le manipuler). Le mâle est généralement gris uniforme avec une ligne vertébrale foncée, la femelle présente des flancs marrons très contrastés et une ligne vertébrale foncée. Sa tête est courte et non distincte du cou.
Il paraît incroyable que ce lézard inoffensif paie un lourd tribu en étant trop souvent confondu avec la vipère et donc tué



Limace.

Limace est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains gastéropodes sans coquille externe appartenant à l’infra-ordre des Stylommatophora. Les limaces mesurent de 1 à 15 cm. Comme les autres gastéropodes, elles ont quatre tentacules dont deux qui ont des yeux. Les autres sont utilisés pour capter les odeurs et sont sensibles aux goûts. Elles peuvent être phytophages ou carnivores. Les plus grandes limaces sont aussi appelées des loches. Il existe des animaux aquatiques d’aspect approchant, dits limaces de mer et lièvres de mer, avec lesquels il ne faut pas les confondre.

Enroulement d'une fausse chenille dans une feuille de ronce.
Fait le 12/05/2012.

La chenille est la larve éruciforme des papillons. Certains hyménoptères dont les larves ressemblent beaucoup à celles des lépidoptères sont appelées fausse-chenille. La chenille, une fois arrivée à son plein développement, s'enveloppe dans un cocon afin de se transformer en chrysalide qui va à son tour devenir l'insecte adulte.
C'est le nombre de fausses-pattes qui permet de différencier les fausses-chenilles des chenilles de papillons. Les premières possèdent de 6 à 9 paires de fausses-pattes, tandis que les secondes possèdent moins de 6 paires de fausses-pattes



Escargot.

Le terme escargot est un nom vernaculaire qui en français désigne, par opposition aux limaces, la plupart des mollusques qui portent une coquille, dits aussi colimaçons. Majoritairement terrestres, ce sont tous des gastéropodes quelle que soit leur taille (certains mesurent à peine 2 millimètres) ou leur forme. On désigne aussi par ce terme certains escargots aquatiques, dont ceux d'eaux douces ( Basommatophora tels les limnées ou les planorbes, souvent appelés « escargots nettoyeurs » par les amateurs d'aquariophilie).


Pages 1

Retourner au contenu | Retourner au menu