Le plan d'eau 2 - Horizons Bretons

Aller au contenu

Menu principal :

Le plan d'eau 2

Balade à St Sève

Pages

1

2

3

4

5

6

L'étang aux canards et cygnes.
Photos prises le 24/03/2012.

Le Cygne tuberculé ou Cygne muet (Cygnus olor)


C'est une espèce d'oiseau de la famille des anatidés. Le premier nom de l'animal provient de la bosse qu'il a sur le bec, appelé tubercule ; le second du fait qu'il émet de rares cris plutôt de faible puissance.
Les cygnes sont très présents dans la mythologie. Dans la mythologie grecque, l'histoire de Léda et le cygne raconte que Hélène de Troie a été conçue par une union de Zeus déguisé en cygne et de Léda, reine de Sparte.
Photos prises le 20/06/2010.

La tête et le cou sont vert foncé en plumage nuptial (oct.-mai). La poitrine est brune séparée du cou par un collier blanc toujours visible. Le bec est jaune avec une petite tache noire au bout. Le miroir est bleu foncé et bordé de deux bandes blanches. Le vert devient moins présent en dehors des périodes nuptiales, quoique tout de même perceptible. La queue du mâle est noire avec des plumes en forme de crochets recourbés vers le haut, caractéristique unique. Les pattes sont orangées.
Vit près des plans d'eau des forêts et des parcs.

Le Canard colvert (Anas platyrhynchos), canard mallard au Canada ou canard français en français cadien1, est une espèce d'oiseau de l'ordre des ansériformes, de la famille des anatidés et de la sous-famille des anatinés. C'est certainement le plus connu et reconnaissable de tous les canards, du fait de l'existence de races de canards domestiques issues de cette espèce.

La femelle a le corps brun tacheté de gris. Le bec est foncé avec une tache noire au bout et le contour orangé. Le miroir est bleu bordé d'une bande blanche. Une ligne noire traverse la tête à la hauteur de l'œil. Les pattes sont orangées.
Le jeune mâle ressemble à la femelle, avec la tête brune et non verte. On peut le distinguer par le petit crochet noir dans la queue.

Une voute de charme pour faire la jonction entre deux espaces verts.
Photo prise le 05/10/2010.

Charme


Les charmes constituent un genre d'arbres et d'arbustes de la famille des Bétulacées (sous-famille des Coryloïdées) des régions tempérées de l'hémisphère nord, d'Asie mineure et d'Europe. Ce genre (Carpinus) compte une trentaine d'espèces. Une forêt constituée principalement de charmes est appelée une charmaie ou une charmeraie.

Frêne.

Les frênes, son des arbres du genre Fraxinus, appartienant à la famille des Oléacées et comprenant une soixantaine d’espèces. Le nom « Fraxinus » a une étymologie variant selon les sources. Il viendrait du latin « lance », car les lances des soldats étaient faites en bois de frêne. D’autres sources indique qu’il viendrait du grec phraxis « haie » (car on utilise souvent l’arbre pour faire des haies)
Il est reconnaissable à ses grappes de samares simples surnommées localement
« langues d'oiseau ».

À l’instar du Chêne, le Frêne est un symbole de solidité puissante. On en faisait des hampes de lances.
Dans les traditions scandinaves, cet arbre symbolise l’immortalité et sert de lien entre les trois niveaux du cosmos.
Dans les anciens pays baltes, l’homme étourdi et un peu niais est qualifié de frêne car il est considéré comme aveugle. En effet, ne sachant pas quand vient le printemps, il reste longtemps dénudé. Tandis qu’à l’automne, craignant de paraître ridicule à nouveau, il est le premier à se dépouiller rapidement de toutes ses feuilles.

Dans l’Europe nordique, le Frêne est le symbole de la fécondité. Il est perçu comme l’arbre de la féminité car c’est dans sa ramure qu’une femme peut suspendre certaines amulettes qui font battre le coeur de l’homme qu’elle désire.
C’est pour les effets antirhumatismaux et diurétiques de ses feuilles qu’on apprécie le frêne. On les emploie par voie interne et par voie externe, à raison d’une poignée par litre d’eau. Bouillir, puis infuser dix minutes. Boire à volonté, avec du jus de citron. On peut remplacer la moitié des feuilles de frêne par des feuilles de cassis. On peut également préparer un vin médicinal en laissant macérer quelques jours une vingtaine de feuilles dans un litre de vin blanc. Pour les usages externes, faire bouillir les feuilles pendant 15 minutes, puis appliquer en compresses sur les endroits douloureux.

Le mimosa

Le Mimosa est un genre d'arbres de la famille des Mimosaceae ou selon la classification phylogénétique, de la grande famille des Fabaceae et de la sous-famille des Mimosoideae.

Coprins.

Les coprins sont des champignons basidiomycètes appartenant à l’ordre des agaricales et à la famille des Agaricacées. Leur principale caractéristique est d’avoir des lamelles déliquescentes à maturité. La couleur des spores varie du brun-noir au noir. un seul coprin est un bon comestible, le coprin chevelu (Coprinus comatus), à condition de le consommer très jeune. . On peut le préparer en sauce blanche. On peut aussi le manger cru, dans une salade. Facilement reconnaissable à son chapeau qui recouvre presque la totalité du pied. Entièrement blanc au début, le chapeau se couvre de mêches jaunâtres ou ocrées (d’où son qualificatif de chevelu).


Coprin noir d'encre.

Les coprins sont des champignons saprophytes fort communs vivant sur les sols fumés ou les bois en décomposition dont le chapeau et les lames pâles au début noircissent assez rapidement par déliquescence en se transformant ainsi en une espèce de liquide semblable à de l'encre de chine.



Elkneria pudibunda (puribonde)

La chenille de Pudibonde est couverte de brosses poilues et jaunes. Elle est urticante, comporte une variante jaune et une variante rouge. Elle se nourrit de divers feuillus, par exemple le noisetier, le charme, le houblon... Elle fait beaucoup de dégats. L’adulte est aussi terne que la chenille est colorée. Comme les autres représentants de la famille Lymantriidae, le papillon adulte ne se nourrit pas. Calliteara pudibunda (syn. Elkneria pudibunda et Dasychira pudibunda) est un papillon nocturne dont le thorax, la tête et les pattes sont inhabituellement velues.

Photo prise le 05/10/2010.

Ce qu'il reste des feuilles après le passage de la chenille.

Le papillon de la chenille pudibonde.
Photo prise le 22/06/2011 à 23h50.



Skimmia Japonica.

De la famille des rutacées, originaire du japon, l'Asie, l'Himalaya.
Le feuillage est toxique. La floraison précoce. (dès février), parfumée et mellifère.
Les fruits, petites drupes ovoides, rouge vif à maturité, sont dédaigné par les oiseaux et reste en place tout l'hivers. L'ingestion peut provoquer des troubles intestinaux.
Photo prise le 01/02/2011.

La Buglosse toujours verte. Pentaglottis sempervirens

De la famille des boraginacée (famille des myosotis, consoude...). C ’est un plante hérissée de poils mous. Les feuilles ont des nervures secondaires bien marquées. On rencontre cette espèce dans les lieux ombragés humides, dans les haies, les bois, les bords de route. En France,elle pousse dans tout l’ouest, du nord au sud. Le mot "buglosse" vient du grec signifiant "langue de boeuf", du à la forme des feuilles. Espèce protégée dans les Pays de la Loire.

Pages

1

2

3

4

5

6

Retourner au contenu | Retourner au menu